Né au Maroc, Jean-Marc Percier passe son enfance en Gascogne. Il a toujours aimé écrire : des poèmes, des débuts de romans, du théâtre, des articles dans des revues diverses, et publié des photos dans des magazines parlant de voyage (Ushuaïa magazine, Nouveau consommateur…).
Revendiquant son âme enfantine – son secret pour bien vieillir – il imagine et “sculpte” aussi des histoires à partir de matériaux “récoltés” au cours de sa vie à la campagne ou lors de ses nombreux voyages. Il a publié des recueils de poésies, dont “A rebrousse-plume” (Ed. Maïa, 2021).
“Le vélo Rouge” lui a été inspiré par un fait réel dont la conclusion souligne l’idée qu’il se fait des préjugés cultivés à tort dans la tête des enfants…

 

 

 

 

X